Nos projets > > Projets en cours > Autres projets

CLARIFY : Etude de l’impact du niveau socio-économique d’un pays sur l’évolution de la maladie coronarienne stable

Jordan Jouffroy, Antoine Filipovic-Pierucci, Kevin Zarca, Isabelle Durand-Zaleski

Collaboration : Philippe Gabriel Steg (Hôpital Bichat)

Contexte

Les maladies cardiovasculaires sont les premières causes de décès dans le monde. Au cours des 30 dernières années des améliorations significatives ont été apportées, en particulier sur le dépistage des facteurs de risque cardiovasculaire (FRCV) et du syndrome coronarien aigu (SCA). Grâce aux améliorations de l’imagerie, la maladie coronarienne asymptomatique stable (CAD) est diagnostiquée plus tôt. Mais les études ont montré, entre les pays, des différences de prévalence de la maladie coronarienne et des FRCV qui pourraient être expliquées par des différences du système de santé, du niveau socio-économique ainsi qu’organisationnelles.

Objectif

L’objectif principal de cette étude est d’analyser l’association entre les complications de la maladie coronarienne asymptomatique et les variations géographiques et économiques entre les pays.

Méthode

CLARIFY est une cohorte internationale incluant plus de 30 000 patients, suivis pour une maladie coronarienne asymptomatique depuis 5 ans avec une prise en charge standard. Les critères d’inclusions sont :

  • Un infarctus du myocarde survenu il y a plus de 3 mois ;
  • Une sténose coronarienne de plus de 50% trouvée à l’angiographie ;
  • Une intervention de reperfusion effectuée il y a plus de 3 mois.

Le registre contient les données démographiques de patients de plus de 40 pays, leur profil clinique, les stratégies thérapeutiques utilisées et l’évolution de leur maladie. Les données sont collectées annuellement lors d’une visite clinique. Les patients ayant une revascularisation planifiée, hospitalisés dans les 3 mois ou ayant des conditions qui entraveraient le suivi ont été exclus.

L’analyse est effectuée en 2 temps :

  • Association entre les facteurs socio-économiques et la qualité de la prise en charge d’une part et les complications de la maladie d’autre part ;
  • Mesure de l’impact de la qualité de la prise en charge sur les complications de la maladie associées aux facteurs socio-économiques

La qualité de la prise en charge est définie par le degré de correspondance entre la pratique courante et les recommandations en fonction des facteurs de risque et des symptômes présents. La seconde analyse comporte un ajustement sur les facteurs de risque et la qualité de la prise en charge.

Échéancier

Durée totale de l’étude : 12 mois
Début : mai 2017
Fin : avril 2018

Dernière mise à jour le 5/04/2017