Nos projets > > Projets terminés > Autres projets

Déterminants de la réalisation du test de dépistage du cancer colorectal

Karine CHEVREUL, Sandy LUCIER, Pierre-Emmanuel HARDEL, Amélie PRIGENT, Neige JOURNY

Collaborations : Julien Le Breton (Département de Médecine Générale, Faculté de Médecine de Créteil, Paris 12)

Contexte et problématique

L’incidence du cancer colorectal est estimée à 36 000 nouveaux cas par an en France et est en constante augmentation depuis 30 ans. C’est le 2ème cancer le plus meurtrier avec 15 000 décès annuels. Ce cancer peut être guéri sans mutilation s’il est diagnostiqué et pris en charge précocement.
En France, le programme de dépistage organisé du cancer colorectal repose sur un dépistage en deux temps : un test suivi d’une coloscopie si ce test est positif, chez tous les patients à risque moyen, âgés de 50 à 74 ans, en l’absence de facteur de risque personnel ou familial.

Dans le département du Val de Marne, un dépistage organisé est mis en œuvre depuis juillet 2007. Ce dépistage consiste en l’envoi d’une lettre à tous les patients âgés de 50 à 74 ans résidant dans le département. Les patients qui n’ont pas été consulter leur médecin généraliste pour la réalisation du test suite à ce courrier reçoivent une première lettre de relance, puis une seconde accompagnée d’un kit pour la réalisation du test.

L’objectif de ce travail est de déterminer quel pourcentage des patients éligibles a réalisé le test de dépistage et d’étudier les déterminants de la réalisation du test.
L’intérêt est alors d’évaluer la pertinence d’un programme à destination des médecins visant à favoriser le dépistage.

Matériel et méthode

Les données disponibles concernent 176 000 patients âgés de 50 à 76 ans résidant dans le Val de Marne et relatifs à 1000 médecins généralistes pratiquant dans le département. Les informations proviennent de l’Adoc94 (Association de dépistage organisé des cancers) et de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Ces données permettent de d’avoir des informations sur le patient (Age, sexe, …), sur l’état d’avancement du processus de dépistage (Nombre de courriers reçus, réalisation ou non du test, résultat du test) ainsi que sur les médecins généralistes en charge des patients éligibles (Sexe, secteur de conventionnement, ancienneté).

Dans un premier temps, nous allons déterminer la proportion de patients éligibles ayant réalisé le test et réaliser une étude descriptive permettant d’étudier le lien entre la proportion de tests réalisés et les caractéristiques des patients, d’identifier la proportion de tests réalisés après chacun des envois de courriers et d’étudier les proportions de tests réalisés au sein des patients de chaque médecin.

Dans un second temps, nous allons étudier la part de la variation dans la réalisation du test qui est liée aux caractéristiques médecin et celle qui est liée aux caractéristiques patient. Pour cela, nous réaliserons un modèle multiniveaux, qui a la particularité de pouvoir prendre en compte les corrélations entre patients d’un même médecin pour estimer la probabilité de réalisation du test en fonction des caractéristiques des patients et des médecins.

Echéancier

Date de début du projet : Juin 2009

Date de fin du projet : Indéterminée

Dernière mise à jour le 19/05/2014