Nos projets > > Projets terminés > Autres projets

Etude PREMUP : Estimation du surcoût du retard de croissance intra utérin (RCIU)

Alicia Marzouk, Isabelle Durand-Zaleski

Collaborations : Anne Ego (CHU Grenoble), Danièle Evain-Brion (Fondation PREMUP), Marie-Aline Charles (INED-INSERM), François Goffinet (INSERM), Vassilis Tsatsaris (Maternité de Port Royal), Olivier Baud (INSERM), Nicolas Bouzou (ASTERES), Albane Tresse (Fondation PREMUP)

Contexte

L’un des objectifs principaux des politiques publiques dans les pays de l’OCDE est la régulation des dépenses de santé. C’est dans ce cadre que la Fondation PremUp a réalisé une évaluation des coûts médicaux et sociaux, directs et indirects, liés au petit poids de naissance (PPN) du nouveau-né. En effet, le PPN a un impact économique considérable. Deux types de PPN ont été considérés dans notre étude : - le retard de croissance intra-utérin (RCIU), nouveau-nés prématurés ou non, défini comme un poids de naissance inférieur ou égal au 10ème percentile pour chaque semaine d’âge gestationnel selon le sexe ; -les nouveau-nés eutrophes dont le poids de naissance est compris entre le 25ème et le 75ème percentile pour chaque semaine d’âge gestationnel selon le sexe.

Objectif

L’objectif de cette étude est d’estimer le surcoût du retard de croissance intra-utérin du point de vue du système de soins puis de l’Assurance Maladie, à court terme (1 an) dans un premier temps, et à plus long terme dans un second temps.

Méthode

Le surcoût de la prise en charge du RCIU est estimé par comparaison avec le coût de la prise en charge des nouveau-nés eutrophes. Dans la première partie de notre travail, seuls les coûts médicaux directs sont estimés. Ils correspondent aux coûts hospitaliers et ambulatoires. Toutefois, dans la perspective de l’Assurance Maladie, nous avons également inclus les arrêts maladie au cours de la grossesse.

Les bases de données utilisées dans le cadre de cette étude sont :

  • la base nationale du PMSI (programme de médicalisation des systèmes d’information)
  • la base de données de la cohorte ELFE
  • la base de données de la cohorte EPIPAGE

Les données de coûts sont obtenues à partir de deux sources :

  • Les coûts hospitaliers sont estimés à partir des données de l’échelle nationale des coûts (ENC), en ajustant les coûts moyens par groupe homogène de malade (GHM) sur la durée de séjour réelle des nouveau-nés identifiés pour l’étude.
  • Les coûts du point de vue de l’Assurance Maladie sont estimés à partir des tarifs des groupes homogènes de séjour (GHS)) et des forfaits de la classification commune des actes médicaux (CCAM).

Echéancier

Début : Septembre 2013

Fin : 2015

Dernière mise à jour le 21/05/2014