Nos projets > > Projets en cours > > STICs / PHRC > Programme Hospitalier de Recherche Clinique

Évaluation médico-économique de deux types de traitement du pied bot varus équin

Anaïs le Jeannic, Pr Isabelle Durand-Zaleski

Collaboration : Dr Ana PRESEDO, Service d’Orthopédie Pédiatrique Hôpital Robert Debré ; Pr Corinne ALBERTI, Unité d’Epidémiologie Clinique Hôpital Robert Debré

Contexte

Le pied bot varus équin (PBVE) est une déformation congénitale du pied dont la cause reste inconnue. Son incidence en Europe est proche de 1/100 nouveau-nés par an. Le diagnostic peut être fait par échographie, à partir de la 12ème semaine de vie intra-utérine. De cette façon, un traitement peut être planifié et débuté à partir de la naissance. L’intérêt d’un traitement précoce est basé sur le principe de plasticité qui caractérise le squelette de l’enfant, avant d’atteindre l’ossification définitive.
Deux méthodes de traitement orthopédique sont actuellement utilisées dans le monde : la méthode de traitement par plâtres successifs, suivis du port d’une attelle jusqu’à l’âge de trois ans (méthode Ponseti) ; et la méthode fonctionnelle, basée sur des séances de rééducation quotidiennes jusqu’à la correction de la déformation. Une ténotomie percutanée du tendon d’Achille peut être réalisée dans les deux cas, afin d’obtenir une correction complète de la déviation en équin de l’arrière pied, si elle n’a pas pu être obtenue à la fin de la période de plâtres ou de rééducation.
A notre connaissance, aucune évaluation médico-économique de ces méthodes n’a été réalisée. De plus, il a été montré (Richards et al) qu’il existait une préférence des parents envers le traitement par plâtres car mieux adapté à leurs vies professionnelle et familiale.

Notre hypothèse est que les deux méthodes obtiendraient des résultats cliniques similaires mais que la méthode de traitement par plâtres serait moins coûteuse et mieux adaptée au rythme de la vie familiale.

Objectifs

Objectif principal : évaluation médico-économique et médico-sociale de deux prises en charge du PBVE diagnostiqué en période périnatale.

Objectifs secondaires : évaluation clinique de deux prises en charge du PBVE diagnostiqué en période périnatale.

Méthode

Schéma d’étude
Il s’agit d’une étude non-interventionnelle, comparative, prospective et multicentrique, comparant les deux prises en charge du PBVE diagnostiqué en période périnatale. Elle inclura entre 200 et 250 patients.
L’étude sera réalisée en deux étapes simultanées, qualitative et quantitative :

  • L’étape qualitative est basée sur des entretiens des parents et des médecins orthopédistes prenant en charge les enfants, semi-dirigés par un sociologue. Cette étape permettra d’élaborer et de valider un auto-questionnaire utilisé ensuite pour l’étape quantitative.
  • L’étape quantitative consiste à comparer les deux prises en charge médico-chirurgicale du pied bot. Les familles choisiront une méthode ou l’autre, en fonction de leur préférence.

Critères d’inclusion
Enfants d’âge inférieur à un mois, avec un ou deux pieds présentant une déformation en varus équin, et sans autre malformation congénitale.

Evaluation économique
L’évaluation économique retiendra deux points de vue, celui de l’Assurance maladie et celui de la famille. Nous envisageons de réaliser une étude coût-conséquence en deux étapes. La première étape, prospective pendant laquelle seront recueillies les informations sur les consommations de soins ainsi que le temps passé par la famille. La deuxième étape repose sur une modélisation de type Markov, si les données de l’essai et de la littérature le permettent. Cette modélisation fournira une estimation à plus long terme des coûts et des bénéfices de chaque traitement.

Echéancier

Début : 2014
Inclusions : 2 ans
Suivi des patients : 2 ans

Dernière mise à jour le 19/11/2015