Notre équipe > Ils ont travaillé à l’URC Eco

Isabelle MAILLARD

Docteur en sociologie

Isabelle MAILLARD a quitté l’URC Eco en septembre 2015.

Formation

  • Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en section 19 (sociologie, démographie) (2011)
  • Doctorat en Sociologie, « L’adolescence au prisme de la santé mentale. La recomposition des modes d’action en psychiatrie infanto-juvénile de secteur », sous la direction d’Alain Ehrenberg, Université de Paris V René Descartes (2008)
  • DEA en Sociologie, « Le style de vie des usagers réguliers de cannabis : modes d’usages, comportements, trajectoires », sous la direction de Michel Messu, Université de Nantes (1998)
  • Maîtrise de Sociologie, « Les usages sociaux différentiels du cannabis », sous la direction de Claude Leneveu, Université de Nantes, (1997)

Expérience

Isabelle Maillard s’est engagée depuis plus d’une quinzaine d’années dans des travaux de recherches et recherches-actions relatifs aux transformations que connaît le domaine de la prévention et le champ sanitaire et social, plus particulièrement pour ce qui relève des politiques publiques et des logiques d’intervention en direction des populations qualifiées de « vulnérables ». Les thèmes de recherche sur lesquels elle travaille – vulnérabilités sociales, santé mentale et précarité, usages de drogues, conduites à risques – se recoupent autour d’une problématique centrale : la reconfiguration de l’action publique liée à la transformation des questions sociales et au développement des vulnérabilités dans le double contexte de mutation des régimes de l’existence sociale et de l’univers social normatif. En réponse à des appels d’offre, elle a réalisé diverses enquêtes de terrain sur des territoires fortement urbanisés, marqués par la pauvreté et la précarisation des conditions de vie des populations, dans plusieurs villes et départements de la région parisienne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Yvelines), selon une méthodologie combinant différents outils, qualitatifs (observations, entretiens approfondis, focus group, analyse de la littérature produite par les acteurs locaux) et quantitatifs (recueil et analyse de données statistiques). Depuis son post-doctorat en sociologie au CERMES3 (Centre de recherche Médecine, Sciences, Santé, Santé mentale, Société – CNRS UMR 8211, INSERM U988, EHESS, Université Paris Descartes), elle collabore avec le Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS, Lille-Métropole).

Projets

Dernière mise à jour le 27/07/2016