Nos projets > > Projets en cours > > STICs / PHRC > > Soutien aux Technologies Innovantes et Coûteuses > 2006

La réalisation d’un traitement carcinologique pour le cancer du colon droit par voie coélioscopique

Collaborations : Pr L. HANNOUN - Hôpital Pitié Salpêtrière, Dr P.LASSER - Institut Gustave Roussy, Pr I. Durand-Zaleski - URC Eco Ile de France

Résumé

Il s’agit d’une étude multicentrique nationale de type cluster médico-économique comparant le traitement du cancer du colon droit par laparotomie versus cœlioscopie.

Pour des lésions colorectales bénignes, le traitement coelioscopique est validé depuis quelques années. En terme de cancer colorectal, des études randomisées ont permis d’apporter un niveau de preuve suffisant pour valider ce traitement pour des patients sélectionnés, sans spécificité de localisation. Ce protocole va nous permettre de préciser ces résultats en affinant les indications.

Dans ce type d’étude, on considère que chaque centre est expert dans son domaine : laparotomie ou cœlioscopie. Dans un même centre tous les patients seront opérés selon la même technique (soit laparotomie, soit cœlioscopie), puis comparés aux résultats d’autres centres.

L’étude multicentrique, comportera 13 centres de référence où 5 réaliseront le traitement par laparotomie et 8 par cœlioscopie.

Seront inclus les patients ayant une tumeur du colon droit n’envahissant pas les organes de voisinage et n’étant pas métastatique (T4 et M+ de la classification TNM).

Objectifs

L’objectif de cette étude est de montrer qu’il est possible de réaliser un traitement carcinologique traitement curatif carcinologique satisfaisant pour le cancer du colon droit par voie coelioscopique, de comparer la morbidité et l’aspect cosmétique.

Le critère principal de jugement est la qualité de la résection carcinologique qui sera étudiée sur le nombre de ganglions trouvés en anatomo-pathologie auquel on associera une étude d’observation médico-économique (la durée d’hospitalisation, la durée opératoire et le coût opératoire)

Les critères secondaires étudiés sont :

  • La morbi-mortalité où l’on détaillera : l’iléus post-opératoire, les complications respiratoires, les complications pariétales, la douleur post-opératoire, le décès postopératoire.
  • La satisfaction du patient

Un nombre de 410 patients répartis dans les treize centres va nous permettre de répondre à l’ensemble des questions.

Des résultats intermédiaires seront proposés pour s’assurer de la faisabilité carcinologique du traitement.

L’étude se déroulera sur deux ans à la fin desquels il sera possible de poursuivre le suivi sur le plan carcinologique afin d’obtenir des résultats de survie et récidive du cancer du colon droit.

Dernière mise à jour le 22/01/2010