Nos projets > > Projets en cours > Autres projets

PrefICS : Etude de la préfiguration des infirmiers cliniciens spécialisés

Annalisa Montante, Jordan Jouffroy, Samira Berradj, Linda Ferhat, Isabelle Durand-Zaleski

Collaborations : Ljiljana Jovic (ARS Île-de-France), Hôpital Robert Debré, Hôpital Trousseau, CH Pontoise, EPS Maison Blanche, EPS Ville Evrard, Institut Gustave Roussy, Hôpital St Louis, GH Hôpitaux Universitaires Paris Ouest, CH Argenteuil

Contexte

Afin de répondre aux besoins de santé de la population française, de nouvelles modalités de pratiques professionnelles infirmières se développent. Il s’agit de la pratique avancée qui correspond à l’évolution des rôles cliniques alloués aux infirmiers suite à une formation initiale puis au grade de master ou de doctorat.

De nombreuses études internationales ont montré l’intérêt clinique et économique de la mise en place de la fonction d’infirmier de pratique avancée dans les établissements de santé. En France, l’instauration de la pratique avancée date de la loi de modernisation de notre système de santé de 2016, le métier d’infirmier de pratique avancée y ait reconnu : celui-ci peut dorénavant formuler un diagnostic, établir une prescription et participer à des activités de prévention dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire.

Objectif

L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’impact clinique et économique de l’instauration des fonctions d’infirmier de pratique avancée, l’évaluation adoptera la perspective des établissements et du système de soins.

Méthode

Il s’agit d’une étude prospective et comparative dans laquelle les patients du groupe intervention, séjournant dans des établissements ayant instauré l’exercice d’infirmier de pratique avancée, sont comparés aux patients du groupe contrôle, bénéficiant d’une prise en charge usuelle. Elle est composée de quatre volets :

  • santé mentale,
  • accompagnement de la dépendance chez l’enfant et l’adolescent atteint de diabète ou mucoviscidose,
  • accompagnement de la dépendance chez les patients d’hématologie,
  • sujet âgé.

Les données socio-démographiques, cliniques et biologiques sont recueillies à partir du dossier patient par un attaché de recherche clinique. Les questionnaires de qualité de vie générique et spécifique ainsi que le questionnaire de satisfaction patient/famille sont remplis après la consultation et remis à l’infirmière dans le bras intervention et au médecin ou à l’infirmière dans le bras contrôle. Les données relatives aux séjours hospitaliers non programmés (utilisés pour évaluer l’efficacité de l’intervention) seront extraites du PMSI local (nombre et durée des hospitalisations, passage dans un service de réanimation ou de soins intensifs...).

Échéancier

Durée totale de l’étude : 12 mois (à partir de la fin des inclusions)
Début : Janvier 2017
Fin : Fin 2018

Dernière mise à jour le 5/04/2017