Nos projets > > Projets en cours > > STICs / PHRC > Programme Hospitalier de Recherche Clinique

TUBERIMPACT : Évaluation médico-économique d’une technique chirurgicale peu invasive pour les traitements des fractures du plateau tibial

Alicia Le Bras, Julie Bulsei, Isabelle Durand-Zaleski

Collaboration : Dr Tanguy VENDEUVRE (CHU de Poitiers)

Contexte

La fracture du plateau tibial résulte d’un traumatisme de compression (chute avec le genou en extension), d’une torsion du genou ou d’un choc lors d’un accident. Avec une incidence annuelle de 13,3 pour 100 000 personnes, elle représente 1% de toutes les fractures. Outre la réduction de l’activité physique associée, son impact au niveau professionnel induit des coûts importants pour notre système de santé.
Le traitement chirurgical de référence des fractures du plateau tibial est la chirurgie ouverte. Le principe est de stabiliser la fracture par ostéosynthèse après une procédure de réduction ouverte, puis de combler l’espace résiduel avec une greffe osseuse percutée sous le niveau du plateau. Cette technique présente plusieurs limites dont le risque d’infection et la dévascularisation de l’os et de la peau. Face à ces écueils opératoires, la nouvelle technique mini-invasive d’ostéosynthèse des fracture du plateau tibial, appelée "tubéroplastie tibiale", apparait une bonne alternative. Elle utilise un ballonnet permettant une réduction souple progressive et totale, associé à une ostéosynthèse par vis percutanées et un comblement par ciment

Objectifs

L’objectif principal de l’étude TUBERIMPACT est de comparer la réduction anatomique progressive de la fracture du plateau tibial par « tubéroplastie tibiale » à la chirurgie ouverte conventionnelle par tomodensitométrie.
Les deux objectifs spécifiques de l’évaluation médico-économique sont :

  • estimer le coût de la « tubéroplastie tibiale » dans un but de tarification par l’Assurance Maladie et d’aide à la décision publique ;
  • évaluer l’impact de la "tubéroplastie tibiale" pour le système de soins en termes de coût et d’efficacité par rapport à chirurgie ouverte conventionnelle.

Méthode

Il s’agit d’un essai contrôlé randomisé multicentrique en aveugle. 70 patients présentant une fracture du plateau tibial de type Schatzker 2 ou 3 seront inclus dans chacun des deux groupes parallèles. Le groupe intervention est traité par "tubéroplastie tibiale" et le groupe contrôle est traité par la chirurgie ouverte conventionnelle. Une étude coût-utilité sera réalisée de manière prospective du point de vue du système de soins sur l’ensemble des patients inclus dans cette étude avec un suivi de 24 mois.
L’évaluation médico-économique s’appuie sur une méthode de microcosting. Elle valorisera les différents types de chirurgie : le personnel impliqué, le matériel, les consommables et la logistique ainsi que le coût du séjour initial. Concernant la valorisation des coûts du séjour initial et du suivi, les données du PMSI seront recueillies secondairement et le coût du séjour sera celui de l’Étude Nationale de Coûts à méthodologie Commune.

Echéancier

Période d’inclusion : octobre 2018 - octobre 2020
Durée d’observation des patients : 24 mois
Fin de l’étude : 2023

Dernière mise à jour le 5/08/2019